Concours Defi 100% Local

Laurentides j’en mange vous a préparé un Concours dans le cadre du Défi 100 % local lancé par les îles de la Madeleine en 2015. Les Hautes-Laurentides se sont lancé le défi cette année (voir le communiqué) et nous voulons soutenir cette initiative qui met en valeur les produits d’ici et les artisans qui les confectionnent avec passion.

Nous vous invitons à le relever vous aussi lors de la journée 100 % locale du 23 septembre prochain et à participer à notre Concours en visitant notre page Facebook. Voici les règles de notre Concours :

  • Vous n’avez qu’à aimer notre Page Laurentides j’en mange.
  • Indiquez, dans les commentaires de la publication spécialement identifiée, ce que vous allez faire pour relever le défi lors du 23 septembre; vous pouvez partager votre menu, vos astuces, vos trouvailles, vos photos ou même vos recettes!
  • Nous tirons un panier cadeau de produits locaux d’une valeur de 100 $, le 26 septembre prochain, parmi les participants.

Prêts à relever le Défi ?

Voici ce qu’il vous faudra faire lors de la Journée 100 % locale du 23 septembre prochain :

Les règles :

  • Durant le Défi, ne consommer que des aliments qui sont produits dans la région.
  • Certaines exceptions peuvent être octroyées pour des aliments essentiels dont la production n’est pas faite dans la région. Je prends l’exemple de la farine pour les Îles de la Madeleine ou certains condiments par exemple.
  • La consigne générale est : « Ne manger et boire que des aliments qui sont produits ou transformés dans la région. » Si la boulangerie locale prend sa farine ailleurs, mais transforme le pain localement, c’est correct. Évidemment, si elle prend aussi sa farine localement, tant mieux ! Même chose pour les micro-brasseries ; la levure, le grain et le houblon peuvent provenir d’ailleurs, pourvu que le tout soit transformé localement. C’est un Défi qui vise à valoriser l’offre bioalimentaire locale, pas une secte !
  • Au restaurant, faire le maximum d’effort pour consommer un plat qui contiendra le plus d’ingrédients locaux. Ultimement, manger local n’est pas une allergie et il faut être respectueux des restaurateurs ! Aucune exception pour l’alcool cependant !
  • Lors de souper chez des amis, on reste tout de même civilisé. On peut tout à fait encourager les convives à cuisiner localement et à joindre le Défi lors de ce repas, mais on ne doit pas forcer les autres ni bouder les soupers pour autant. La consigne sera alors que la contribution que nous ferons au souper sera, elle, 100 % locale. Encore une fois, aucune exception pour les boissons !

 

Naissance du projet

2015 — Le Défi 100 % local a été mené pour la première fois à l’automne 2015. C’est suite à l’observation de l’abondance de la production locale aux Îles de la Madeleine vers la fin de l’été et le début de l’automne que Catherine Grégoire-Couillard et Simon Beaubien décident de se mettre au début de ne consommer que des produits issus du territoire des Îles de la Madeleine durant tout un mois.

Quand on dit « manger local », tout y passe ! Épices et herbes proviennent de la cueillette et des maraîchers locaux, les alcools consommés sont 100 % locaux, la viande, le fromage, les poissons, etc. Tout doit être local. Dans une expérience un peu insolite, nous irons même jusqu’à faire évaporer de l’eau de mer pour y récolter le sel !

L’initiative connaît un très grand succès et de nombreux curieux aux Îles souhaitent tenter l’expérience lors d’un repas ou d’une journée. En 2015, le défi s’est déroulé du 15 août au 15 septembre.

2016 — Pour la seconde édition, du 20 août au 20 septembre 2016, une famille décide aussi de joindre le Défi. Marie-Ève Giroux, Jean-Michel Leblanc et leurs deux jeunes filles emboîtent le pas et réalisent aussi le Défi.

La 2e mouture du Défi est aussi marquée par l’organisation de la « Journée 100 % locale » qui aura lieu le 17 septembre et qui encouragera l’ensemble de la population des Îles à réaliser un repas 100 % local lors de cette journée. La journée prend beaucoup plus d’ampleur que prévu !

  • Près de 500 personnes relèvent le défi du 17 septembre, dont la cafétéria du Cégep qui offrira 85 dîners 100 % issus du terroir madelinot.
  • Près de 150 personnes dans 8 régions différentes décident d’emboîter le pas de rendre hommage à leur offre bioalimentaire régionale lors de cette journée.

Lors de l’édition 2016, les recettes qui étaient réalisées par les participants étaient écrites et partagées sur les médias sociaux. C’était une manière pour nous de démocratiser l’accès à ce Défi. Aussi, des exceptions ont été introduites pour la farine, le sel, l’huile et les additifs alimentaires (p. ex. : bicarbonate de soude).

2017 —  3e édition

Pour cette troisième édition, les choses vont encore plus loin. Pour débuter, la région des Laurentides a déjà décidé de mener le Défi 100 % local dans sa région. L’invitation est lancée à l’ensemble des régions !

  • Les dates du Défi 100 % local : 1er au 30 septembre 2017
  • La Journée 100 % locale : 23 septembre 2017

Cette année, l’emphase est sur l’impact environnemental qu’a le fait de s’alimenter localement, notamment en diminuant son empreinte écologique et en encourageant, généralement, des entreprises de plus petites tailles qui opèrent davantage dans une perspective de développement durable.

Laisser un commentaire