Un sujet choisi pour vous amener vers l’été, puisqu’en mars, les récoltes vont bon train dans les serres des Laurentides.  Bien entendu, on attend le printemps et c’est encore frisquet. Les érables sont encore très avares et ne coulent pas, mais dirigeons-nous directement à l’été. Vous pouvez vous imaginer la luminosité en serre!

Si vous aviez la chance de visiter une serre, surtout durant une journée grise, vous oublierez rapidement le gris ou le froid tout en profitant des allures et des arômes d’été, ici dans la région. Les principales cultures de légumes en serre au Québec sont les tomates, les concombres, les laitues, les poivrons, les fines herbes. M. Basilic produit des fines herbes tout au long de l’année et vous pouvez en profiter à sa boutique sur la route 148 à Saint-Eustache.  Vous pouvez trouver les productions de jeunes pousses de Jardiniers du chef ou de Jardi-Pousses chez certains détaillants des Laurentides. Moins de 15 % des entreprises se spécialisent dans d’autres productions, dont l’horticulture ornementale.

Dans les Laurentides, nous avons de l’exotisme aux Serres Arundel qui cultivent le babaco, un fruit sud-américain ressemblant un peu à une papaye. Sur le territoire québécois, les Laurentides, suivies de près par la Montérégie, sont des principaux bassins de production en serre. La production de tomates représente la superficie de légumes la plus importante. Tout près, je vous invite à profiter de la production de tomates des Serres Stéphane Bertrand, entre Saint-Antoine et Saint-Canut, sur la route 158.

Jusqu’à décembre, on y récolte les tomates et en achetant des produits d’ici, on les mange plus près du moment de leur cueillette, ce qui les rend plus nutritifs… En décembre, lorsque l’on nettoie la serre, on s’active déjà aux semis pour transplanter les plants le mois suivant et déjà en mars, on récolte 3 fois par semaine.  L’entreprise prévoit doubler sa superficie l’an prochain, bravo pour nous, l’été à l’année. Bien entendu, vous retrouvez les tomates des Serres Stéphane Bertrand sur les étalages des épiciers.

C’est facile à retracer puisque leurs tomates roses sont identifiées « Manger rose pour la cause »; l’entreprise est associée avec la Fondation du cancer du sein du Québec. Vous trouverez à la boutique des Serres Stéphane Bertrand, les tomates roses, rouges, cerises et en grappe et, en mars, on vous y accueille les jeudis, vendredis et samedis entre 9 h et 16 h.  Alors, sur le chemin du temps des sucres, il y a aussi les tomates, toujours bien de prévoir un arrêt chez les producteurs en passant par la campagne…

Laisser un commentaire