Defi 100% local Hautes-Laurentides

MONT-LAURIER – À l’entrée du Marché public de Mont-Laurier s’étaient réunis plusieurs consommateurs, représentants d’organismes de développement et autres curieux qui avaient répondu à l’appel lancé sur les médias sociaux « Allez-vous relever le défi 100% local? ».

Myriam Gagné, administratrice au conseil d’administration de la Chambre de commerce et résidente engagée dans le développement du milieu, introduit l’idée qui l’avait interpellé lors d’un voyage aux Îles-de-la-Madeleine. En réalité, le Défi 100% local est une initiative bien populaire lancée il y a maintenant 3 ans par Simon Beaubien, chargé de projet pour Le Bon goût frais des îles, une association qui regroupe des producteurs, des restaurateurs et détaillants qui travaillent à la mise en valeur des produits du terroir madelinot. Au départ pour une journée, les Madeleinois étaient invités à consommer uniquement les produits transformés dans leur région pendant un 24 heures de septembre. Avec le grand engouement connu, le projet a ensuite vu son effet prolongé sur une semaine et maintenant sur un mois pour les plus fidèles amateurs de produits locaux. Aujourd’hui, les Îles-de-la-Madeleine lancent sympathiquement le défi aux Hautes-Laurentides!

Aux Iles comme à la MRC d’Antoine Labelle, septembre sera un mois d’inspiration pour la consommation des produits locaux où des conseils, des vidéos et des outils seront partagés pour guider le consommateur. Le grand défi quant à lui sera le samedi 23 septembre. Les intéressés pourront s’inscrire dès le 1er septembre sur la page Facebook du Défi 100% local Hautes-Laurentides pour signifier leur engagement. Tous les participants courent la chance de gagner un 1er prix de 150 $ en produits locaux ou un 2e prix de 50 $ en certificat cadeau au Marché public de Mt-Laurier. Les gens peuvent aussi animer la page Facebook du projet en partageant vidéos, publications ou photos de leurs réalisations culinaires. Parmi les plus impliqués et originaux, deux autres prix seront décernés pour un total de 300 $ supplémentaires en produits locaux. Ces récompenses ont été permises grâce à la participation financière du CLD d’Antoine-Labelle, de la SADC d’Antoine-Labelle et de la Chambre de commerce de Mt-Laurier. De plus, informée tardivement du Défi, la Table de concertation agroalimentaire des Laurentides a répondu spontanément à l’appel en ajoutant deux prix de 50 $ en produits locaux et en s’engageant à propager l’initiative à travers les Laurentides.

Localement l’initiative prend forme par le biais de la Chambre de commerce, mais aussi grâce au comité constitué de Christine Labrecque, agent sénior de développement touristique au CLD d’Antoine-Labelle, Nadia Brousseau, agente de mise en oeuvre du Plan de développement de la zone agricole, Marie-Pier Villeneuve, responsable de l’information touristique et Myriam Gagné qui agit aussi à titre de porte-parole. À la grande question : « pourquoi relever le défi? », plusieurs réponses : veiller à l’utilisation maximale des ressources locales pendant le point culminant des récoltes, faire connaitre les produits locaux et intégrer leur utilisation dans la consommation de tous les jours, faire connaitre les producteurs locaux, mais aussi leurs points de service et finalement, pour la valeur ajoutée au niveau de la santé, l’environnement et l’économie locale. Le comité concluait d’ailleurs en rappelant l’immense variété de produits disponibles et les différentes façons de se les procurer. Les consommateurs sont d’ailleurs encouragés à visiter les marchés publics locaux : Mt-Laurier, Ferme-Neuve et Nominingue, ainsi que les nombreux détaillants qui portent maintenant l’étiquette Hautes en saveur, signature lancée plus tôt en saison pour identifier les produits faits dans la MRC.

Laisser un commentaire