À l’occasion du temps des Fêtes, beaucoup de nos artisans vous offrent des produits à servir en famille et à offrir en cadeau. Ne manquez pas :

– Le Marché d’hiver de Val-David, un marché très diversifié où plusieurs dizaines de producteurs vous offrent des centaines de produits régionaux. À l’École Saint-Jean-Baptiste, 2580 Rue de l’Église : les 13 décembre 2014 de 10h à 16h, 14 décembre 2014 de 10h à 14h30, ainsi que les 14 février, 4 avril et 9 mai 2015 de de 10h à 13h.

– À Oka, Le Magasin Général de Noël au domaine Labonté de la Pomme du 5 au 21 décembre, les vendredi, samedi et dimanche de 10h à 17h (produits du terroir québécois).

– Le Marché de Noël des artisans de saveurs des Laurentides à la Place Rosemère du 4 au 24 décembre 2014 (vins, miel, épices à base de fleur d’ail, produits de l’érable, du cassis et de la pomme) FROMAGERIE MONASTIQUE DANS ARGENTEUIL.

La vie monastique cultive un art de vivre qui nécessite l’apprentissage de nombreux savoir-faire. Il n’est pas rare de trouver, au cœur de ces lieux de culte retirés, des fromagers, pâtissiers et cuisiniers accomplis qui y pratiquent leur art avec passion. C’est le cas des sœurs du Monastère Vierge Marie la Consolatrice qui produisent, sous leur marque de commerce « Le Troupeau Bénit », des mets et pâtisseries grecs congelés ainsi que leur spécialité : de nombreux fromages de chèvre et de brebis. C’est d’ailleurs pour offrir davantage de fromages à leur clientèle que la congrégation orthodoxe a inauguré, le premier novembre dernier, une toute nouvelle fromagerie. Installées à même leur monastère de Brownsburg-Chatham, à proximité de Lachute, la fromagerie et la boutique du monastère sont une destination incontournable pour les amateurs de feta, moussaka, baklavas et autres spécialités grecs.  www.monastere.org

MAISON DE THÉ LAURENTIENNE On l’entend fréquemment, le thé vert est une boisson dont les bienfaits sont remarquables. Anti-cancer, anti-diabète, réducteur de cholestérol, bon pour le foie, les dents, la taille et la mémoire, cette spécialité orientale gagne graduellement l’Occident et, tout près de nous, vient de se faire un nid dans nos montagnes tremblantoises. C’est dans un décor zen d’ambiance chaleureuse que Julie et Marc-André vous convient à un voyage enivrant où les thés se succèdent, mais ne se ressemblent pas. Blancs, verts, jaunes, noirs, Oolongs et Pu Erh, chaque thé est préparé selon son rituel propre. En effet, nombreux sont les facteurs qui influent sur la saveur des thés fins, comme la température et la quantité d’eau utilisée, le temps d’infusion, le matériau de fabrication de la théière et, bien sûr, le palais du goûteur! Venez-vous réchauffer, vous ressourcer ou faire le plein de ces divines feuilles aux multiples vertus à la maison de thé L’essence du thé à Saint-Jovite, ce village laurentien qui embrasse l’hiver au pied du Mont-Tremblant. www.lessenceduthe.ca

NOS VERGERS DE GLACE Les Québécois en sont bien conscients maintenant, c’est grâce aux rigueurs de nos hivers glaciaux que le cidre de glace a pu voir le jour et conquérir le monde. Cryoconcentrés par les froids intenses de nos belles Laurentides, les sucres des pommes gelées sont extraits par le pressage de celles-ci, puis concentrés de nouveau par le froid lors d’un second séjour extérieur, en barils, pendant près de six semaines. Sachez qu’il faut une dizaine de kilos de pommes gelées pour produire un litre de cidre de glace! La région des Laurentides, deuxième au rang du nombre de producteurs de pommes actifs en son sein, abrite une demi-douzaine de cidreries. Celles-ci vous ouvrent les portes de leurs vergers de glace et vous proposent le fruit de leurs efforts, cet or liquide qui, tout comme le vin, témoigne de la patience, du savoir-faire et des différents terroirs que cultivent nos cidriculteurs laurentiens.

À Mirabel :

-La cidrerie Intermiel vous propose leur cidre de glace Macle dont les pommes proviennent de leur verger situé sur le versant sud de la montagne Saint-Benoît.

À Saint-Joseph-du-Lac :

-Les Vergers Lafrance vous proposent plus d’une douzaine de produits, allant des cidres de glace (Domaine Lafrance, Bouquet sur Glace) et cidres de glace mousseux, aux cidres effervescents et tranquilles.

-Les Vergers Gervais et Labelle vous offrent quant à eux leur cidre de glace artisanal Tempête dont les pommes sont cueillies gelées, à même les pommiers, au cœur de janvier.

-La cidrerie Antolino Brongo vous offre son Cryomalus, un cidre de glace fait à 100% de passerillage (« séchage à l’air froid » dans le cas du cidre de glace) de pommes récoltées dans leur verger, l’idée étant de travailler d’abord et avant tout sur l’état de la pomme avant pressage pour atteindre un degré de « surmaturité » optimal.

-Les Vergers Lacroix vous invitent à découvrir leur vaste gamme de cidres, dont leurs cidres de glace Lacroix de glace et Lacroix d’or ainsi qu’un produit plutôt rare au Québec, le cidre de feu. Lacroix de feu est obtenu non pas par la cryoconcentration des sucres de la pomme, mais par évaporation des jus de leurs pommes pressées, à la manière du sirop d’érable.

TOURISME GOURMAND

Quoi de mieux que de faire le tour des spécialités de notre grande région assis confortablement à une bonne table gourmande. C’est ce que vous offre la famille Rouyé à La table des gourmets, leur nouveau restaurant laurentien installé au cœur du village de Val-David, au 2353, rue de l’Église. Anciens propriétaires du restaurant La Porte à Montréal, madame s’occupe du service en salle alors que messieurs père et fils, aidés de monsieur Thien Thanh Tran, s’affairent en cuisine.

Au dernier tour de table, on avait la possibilité de découvrir les produits de plusieurs fournisseurs laurentiens :

La pintade biologique de la ferme Morgan (Weir), les légumes de la ferme biologique Aux Petits Oignons (Mont-Tremblant), les micro-pousses de légumes et de fines herbes de Jardi-Pousses (Sainte-Adèle), les champignons sauvages de Délices forestiers (Labelle), le Cerf de Boileau (Harpur Farms, Saint-André-Avelin), le porcelet de lait de Gaspor (Saint-Jérôme), le poulet de la ferme La rose des vents (Mont-Laurier), le fromage du Troupeau bénit (Brownsbug-Chatham) et quelques autres.

S’ajoute à cette liste de spécialités laurentiennes une spécialité de la maison, le Kouign-amann (en breton : « brioche au beurre »). Servie sur place ou pour emporter, cette pâtisserie bretonne est fabriquée à partir de pâte à pain, de beurre et de sucre. Texture fondante à l’intérieur, croustillante et caramélisée à l’extérieur, c’est un délice à côté duquel il ne faut pas passer!

Laisser un commentaire