En janvier dernier, a eu lieu la Journée provinciale de l’ail organisée par l’Association des producteurs Ail Québec et présidée par Serge Pageau également membre de Laurentides j’en mange. L’événement a attiré près de 300 personnes pour cette 3e édition se déroulant à Trois-Rivières, démontrant ainsi l’engouement autour de ce type de production.

L’ail est un marché en plein essor et sa production est à la hausse, 250 entreprises en font, dont une centaine sont certifiés biologiques. Cependant la majorité de la consommation d’ail au Québec vient de l’extérieur. Comme le mentionne Johanne Desrochers, de l’Association québécoise de la distribution des fruits et légumes (AQDFL), dans l’article du Bulletin des agriculteurs « Engouement pour la production d’ail au Québec » du 6 février dernier : « 80 % de l’ail consommé chez nous provient entre autres de la Chine. »

Mme Desrochers ajoute que « L’ail est un produit distinctif, local, souvent biologique et qui correspond au régime méditerranéen de plus en plus populaire chez nous ». Le défi est donc d’approvisionner le marché efficacement.

Serge Pageau  – Crédit photo Pierre Saint-Yves laterre.ca

Selon Serge Pageau, la production de l’ail est un art qui tend à se raffiner. Le président, représentant 180 membres, mentionne également que « L’industrie de l’ail au Québec est jeune et le travail n’est pas terminé. Nous travaillons à centraliser l’information et à créer des maillages. »

Il invite d’ailleurs les producteurs d’ail à s’engager dans l’Association des producteurs Ail Québec afin de créer une organisation forte et qui sera en position de défendre et promouvoir l’ail québécois.

Pendant la Journée, plusieurs conférences ont eu lieu, les documents relatifs à cet événement sont disponibles sur le site d’Agri-réseau.

Laisser un commentaire