Sommaire de la rencontre

La rencontre du 27 avril 2017 représente un premier pas pour une réflexion et le début d’une démarche inclusive et collective. La vision régionale à long terme de cette démarche s’inscrit dans un fort mouvement mondial favorable à l’implantation et au maintien de systèmes alimentaires durables.

La démarche vise à développer une stratégie bioalimentaire régionale et puis un plan d’action bioalimentaire régional. L’élément central de la démarche est de « nourrir de façon durable la population de Laurentides » en se préoccupant des aspects sociaux, économiques et environnementaux) et en se basant sur les acquis locaux et régionaux (expertises, données, priorités, mandats structurants, etc.).

La présentation a permis de faire :

  • Un portrait sommaire des acquis a été réalisé afin de mieux cibler les pistes de collaborations régionales (ex : 6 Plans de développement de la zone agricole (PDZA), Profil bioalimentaire régional, cartographie interactive régionale, portrait santé régional, PGMR, Plan d’action régional 2017-2019 de l’Alliance SHV, )
  • Une définition d’un système bioalimentaire régional durable a été discutée.
  • Un survol de différentes étapes de la démarche proposée :
    • Rencontre du 27 avril 2017;
    • Élaboration d’un portrait du système bioalimentaire de la région;
    • La tenue d’une tournée régionale qui vise à valider le portrait et compléter localement le diagnostic SWOT (forces, faiblesses, défis et opportunités) du système;
    • L’élaboration d’un sondage auprès des partenaires régionaux et locaux participants qui vise la priorisation  des  recommandations  issues  du  portrait  et  de  la tournée SWOT;
    • La tenue d’un Forum régional regroupant tous les acteurs régionaux et locaux du système bioalimentaire des Laurentides aux termes duquel la vision et les orientations régionales seront déterminées.

Un premier atelier de travail en sous-groupe a été tenu. Les participants ont travaillé sur le système actuel. En positionnant son champ d’intervention spécifique, les leviers facilitants et ses collaborations avec les autres segments du système les participants ont identifié les relations et interrelations existantes fortes ainsi que les liens ou segments non ou peu investis dans le système alimentaire actuel.

Un second atelier de travail en sous-groupe a suivi. Dans cet atelier de projection, les participants ont entamé le travail sur la vision long terme (2025) du système bioalimentaire souhaité. Au besoin de retombées et projets concrets et d’innovation nécessaire en matière de collaboration, chaque sous-groupe a identifié des valeurs communes à inscrire dans une vision alimentaire commune régionale. Une vision qui met en valeur les forces de chacun des milieux, qui relie les différents acquis territoriaux et qui répond aux enjeux et défis communs.

  • Première rencontre des acteurs régionaux de l’ensemble du système bioalimentaire des Laurentides, cette rencontre souhaite être un premier pas collectif vers une vision commune qui allie la saine alimentation pour tous, la sécurité alimentaire, la viabilité du secteur bioalimentaire, la prévention de problématiques liées à la santé et qui mise sur la complémentarité des expertises et des interventions de tous.

POINTS SAILLANTS DE LA RENCONTRE

 À l’issue de l’Atelier #1 

  • Les 29 participants/organisations sont actifs dans l’ensemble des maillons du système alimentaire
  • Les participants  ont  identifié  plusieurs  projets  reliés  au  système  bioalimentaire  faisant  l’objet  de collaborations inter-MRC (11) ou intersectoriels (14)
  • Les éléments suivants ont été identifiés comme leviers potentiels de développement du système bioalimentaire régional :
    – Leviers financiers : programmes du MAPAQ, FARR, Emploi-Québec;
    – Leviers organisationnels:: REGAL+,  Synergie  industrielle  Laurentides,  Alliance  SHVL,  TCAL, Tourisme Laurentides, Table des préfets.

À l’issue de l’Atelier #2

Dans une perspective à long terme 2017-2025, trois défis semblent être importants à relever et 3 nouveaux partenariats semblent intéressants à développer (à ce stade-ci de la réflexion):

Défis à relever :

  • Augmentation de l’achat local ou de proximité
  • Aliments locaux : accessibilité (coût et disponibilité) et identification
  • Réduction du gaspillage

Nouveaux partenariats à mettre en place et regroupant:

  • Détaillants
  • MRC
  • CISSSL

En ce qui a trait à la vision régionale, plusieurs éléments centraux sont identifiés (toujours à ce stade-ci de la réflexion):

  • La saine alimentation locale à coût abordable;
  • Une économie du secteur bioalimentaire viable;
  • Une relève dynamique;
  • Un positionnement fort;
  • L’éducation  (développement   des   capacités   et   compétences)   de   la   population   et   des entrepreneurs;
  • La valorisation du secteur bioalimentaire
  • Un effort collectif d’harmonisation de la réglementation, de complémentarité d’actions et des acquis territoriaux dans la région
  • Une cohabitation harmonieuse.

Six enjeux régionaux à adresser collectivement se démarquent (à ce stade-ci de la réflexion):

  • Approvisionnement local et identification des produits régionaux
  • Capacité des entreprises à répondre à la demande de façon durable
  • Augmentation de la sécurité alimentaire
  • Appui/Reconnaissance régional de l’apport du système bioalimentaire
  • Réduction du gaspillage alimentaire
  • Développement de partenariats novateurs dans les maillons du système

   PRÉSENTATION POWERPOINT  DU 27 AVRIL 2017

 Vous pouvez accéder au fichier de la présentation en suivant le lien suivant :

SYSTEME BIOALIMENTAIRE LAURENTIDES présentation du 27 avril 2017

Et aussi voir l’image du tableau où toutes les idées et points importants ont été notés

IMAGE DU TABLEAU 

29 personnes étaient présentes à cette rencontre :

Annie-Claude Fafard (CISSSL), Annie Bélanger (Moisson Laurentides), André Boisvert (MRC Pays-d’en- Haut), Karim Elfilali (MRC Mirabel) , Élyse Martineau (MRC Laurentides) , Lise Desrochers (Centraide Laurentides), Josée Sénéchal (MESI), Diane Goulet (Emploi-Québec), Amélie Morel (MRC Thérèse-De Blainville), Jonathan Palardy ( MRC Argenteuil), Nadia Brousseau (MRC Antoine-Labelle), Jocelyn Campeau (MRC Antoine-Labelle), Marie-Claude Granger (Dev. économique Saint-Eustache, Sylvie Ferland (Québec en forme), Guylaine Forest (Tourisme Laurentides), Sylvie Bolduc (SADC Laurentides), Josée Yelle (MRC Rivière-du-Nord) , Frédéric Houle (Dév. économique MRC Antoine-Labelle) , Marilyn Manceau (coop l’Ilot), Aline Mondou (TCAL), Pierre-Olivier Quesnel (MAPAQ), Marie-Ève Morin (Alliance), Brigitte Camden (CISSSL), Annie Leroux (CISSSL), Danièle Savoie (RÉGAL+), Michel Munzing (MRC Deux-Montagnes), Monique Ménard (CRDSL), Pierre Brassard ( MAPAQ), Richard Maheu (UPA), Ghalia Chahine (consultante)

Laisser un commentaire